Les approches au golf avec Olivier Dravet

29 janvier 2016

Les approches

1/ LES APPROCHES ROULÉES

Le principe de l’approche roulée est de faire sauter la balle jusqu’au bord du green et ensuite elle roule vers le trou.
La proportion de la longueur du roulement par rapport au vol est déterminée par le choix du club.
Si le joueur utilise un fer 7 le roulement sera environ 2 fois plus long que le vol.
Si le joueur utilise un fer 9 la proportion sera de moitié.
Si le joueur utilise un pitching-wedge le vol sera environ 2 fois plus long que le roulement.

LA POSITION DU JOUEUR

Le joueur prendra une position que je qualifierai de classique devant la balle, voici quelques précisions :
– Les pieds ne sont pas beaucoup écartés, moins que la largeur des hanches.
– La balle se trouve au milieu des pieds ou un peu à gauche, ce qui permet de garder à la face son ouverture et permet de lever la balle facilement.
– Les mains sont à la hauteur de la balle ou légèrement en avant.
– Le poids du corps est un peu plus sur le pieds gauche.
– Les épaules sont le plus proche possible de l’horizontale afin de limiter les risques de bascule.
– Les bras sont dans une position allongée presque raide et les poignets très fermes.

approche-olivier-dravet-practice-golf

LE MOUVEMENT

Le principe du mouvement est un balancier des deux bras. Pendant toute l’exécution les bras restent allongés, le mouvement est provoqué par la rotation du buste et des épaules.

approche2-olivier-dravet

Le rythme du mouvement est assez doux, l’accélération dans la zone d’impact fait que le finish est un peu plus ample que la prise d’élan.
En fin de mouvement le corps est tourné vers la gauche, le poids sur le pieds gauche, le club dans le prolongement des bras.

approche3-olivier-dravet

2/ LES APPROCHES LEVÉES

L’approche levée se joue d’un peu plus loin que l’approche roulée.
La balle vole plus qu’elle ne roule.
L’exécution d’une approche levée est pratiquement identique à celle d’une approche roulée.
– L’amplitude du balancier est plus importante, le finish sera donc plus ample.
– En fonction de la distance un léger armement des poignets permettra de donner la vitesse nécessaire à la tête de club.

LES APPROCHES PITCHÉES

L’approche pitchée est un coup joué entre 20 et 60 m du green. On choisira ce coup lorsque la configuration du terrain empêche de faire rouler la balle.
Le terme pitchée signifie que la balle ayant une trajectoire haute, elle atterrit sur le green en faisant un impact, le pitch, qui la bloque.
Ce type de coup donne, quand il correctement réalisé un effet rétro à la balle qui permet de l’arrêter rapidement.

LE CHOIX DU CLUB

Pour exécuter ce coup on privilégiera le pitching-wedge, qui permettra de réaliser une prise d’élan plus courte qu’avec le sand-wedge et augmentera donc la sécurité du coup.

LA POSITION

Adopter une position « classique ».

LE MOUVEMENT

Pour réaliser ce type de coup il est préférable de faire un mouvement assez compact.
La prise d’élan est assez courte, le début se fait par un mouvement des bras et du buste, l’armement des poignets n’arrivant qu’à la fin de la prise d’élan.
L’erreur la plus courante consiste à beaucoup trop jouer avec les mains, ce qui provoque des grattes et des tops.

3/ LES APPROCHES LOBÉES

Cette approche se réalise avec le sand-wedge quand il nécessaire de passer par dessus un arbre ou qu’un bunker, un obstacle d’eau placé devant le green oblige le joueur à taper une balle qui tombe morte sur le green. Le dosage de ce type de coup est difficile et il ne faut le jouer qu’en cas de nécessité.
La position du joueur est un peu orientée à gauche de manière à pouvoir ouvrir la face du club, les mains sont basses pour favoriser cette ouverture.
Le swing sera large et ample, la vitesse d’exécution sera proportionnelle à la longueur et la hauteur de la balle désirée.

Leave a Reply