La théorie des points forts points faibles

par Olivier Dravet
29 janvier 2016

La théorie des points forts points faibles

Tous les joueurs ont dans leur jeu des points forts. Ce sera leur longueur, le putting, les approches etc….
Il s’agit pour le joueur,en fonction du parcours sur lequel il se trouve, d’exploiter au mieux ses points forts en essayant de déterminer les points forts et les points faibles du parcours.
Bien entendu un point fort gagne contre un point faible. La position des points forts et des points faibles du parcours ne change pas et le joueur doit les repérer avant de jouer.
Les points forts du parcours sont les défenses que l’architecte a positionné tout au long du parcours : obstacles, hors limites, terrains en pentes, rough, etc…
Je prends un exemple :
Supposons un joueur, classé 18, dont les points faibles sont : difficulté à jouer droit avec les bois, un jeu d’approches pitchées incertain.
Ses points forts sont une assez bonne maîtrise des fers courts et moyens, des approches roulées ou levées et un putting long de bonnes qualités.
Il se trouve au départ d’un trou, par 4, de 360 mètres. Sur la droite du fairway à distance de son bois 1 se trouve un obstacle d’eau, à gauche il y a de la place , il peut décider de jouer son bois (point faible) pour gagner de la distance mais en prenant le risque de la mettre dans l’eau (point fort), par contre il peut utiliser un fer 5 ou 4 (point fort) en visant la partie gauche du fairway (point faible) ce qui lui permet de placer sa balle en sécurité.
Pour le coup suivant se trouvant à environ 200 mètres du green, il devra choisir en fonction de la configuration du terrain.
Soit le green n’est pas beaucoup défendu (point faible) alors il peut tenter de s’en approcher au maximum pour pouvoir ensuite jouer une petite approche (point fort) ce qui lui donnerait un possibilité de par ou bogey.
Soit le green est très défendu (point fort), dans ce cas il aura intérêt à jouer un coup de placement avec un fer 7 (point fort) pour ensuite pouvoir jouer un plein coup de PW ou fer 9 (point fort). arrivant en 3 coups sur le green il a de bonne chance de faire un bogey.
Cette démarche demande au joueur un effort de réflexion à chaque coup, mais aussi de connaître objectivement son jeu et le parcours.